« Le tourisme de demain : résilient, bienveillant et bas carbone »
« Une participation à la restauration de la biodiversité »
« Un tourisme qui contribue à la lutte contre les changements climatiques »
« Un outil pour faire évoluer durablement les mentalités »

De nouveaux indicateurs pour mesurer autrement sa performance touristique

Des indicateurs pour mesurer autrement sa performance touristique

Les indicateurs de mesure de la performance d’une destination touristique permettent-ils aujourd’hui d’intégrer les enjeux du tourisme durable ? Bien souvent encore le bilan de la saison s’appuie sur le nombre de visiteurs accueillis, le taux d’occupation ou encore les recettes. Les impacts sociaux et environnementaux sont rarement mesurés. Ou alors, ils font l’objet de référentiels très complets, mais assez lourds à mettre en œuvre.

 

Partant de ce constat et des enjeux de durabilité auxquels le tourisme doit répondre aujourd’hui, le réseau des Acteurs du Tourisme Durable (ATD) a travaillé à partir de 2020 sur la définition de nouveaux indicateurs de performance. Une réflexion qui se concrétise aujourd’hui dans le guide « Mesurer autrement sa performance touristique ».

 

Ce guide a pour objectif de simplifier la lecture et la compréhension des différents référentiels existants, afin de fournir une aide concrète à tout acteur touristique qui souhaiterait s’engager dans une démarche d’évaluation de la performance « durable » de sa destination. A travers ce travail concerté, ATD et les destinations impliquées ont également voulu repenser la notion de performance au regard des enjeux de durabilité qui se font de plus en plus prégnants dans le tourisme.

 

La première partie du guide présente quelques référentiels et outils existants dans le monde, tels que le label Grand Site de France, European tourism indicator system (ETIS), Green Destination, Measuring the sustainability of tourism, Passeport Vert…

 

La seconde partie détaille les 10 indicateurs clés qui ont été retenus sur la base des référentiels existants et pour leur caractère spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporel (méthode SMART). Ces 10 indicateurs complémentaires couvrent les aspects sociaux (emploi, accessibilité, formation…), environnementaux (climat, ressources naturelles, mobilité…) et économiques :

  1. Emissions de gaz à effet de serre (GES) du tourisme sur le territoire (en lien notamment avec le bilan des émissions de GES du secteur du tourisme en France, effectué par l’Ademe)
  2. Consommation d’eau ramenée à la fréquentation touristique
  3. Consommation d’électricité ramenée à la fréquentation touristique
  4. Quantité de déchets liée au tourisme
  5. Part de sols artificialisés
  6. Nombre de kilomètres de pistes cyclables et/ou sites accessibles en modes de déplacements collectifs publics et/ou part de visiteurs qui viennent sans voiture
  7. Indice de satisfaction des parties prenantes
  8. Nombre de professionnels formés au développement durable, à la RSE
  9. Nombre d’équipements adaptés à l’accueil de personnes en situation de handicap
  10. Retombées économiques (directes et indirectes) sur le territoire

 

Pour chaque indicateur permettant de mesurer la performance de sa destination touristique, le guide donne le contexte pour mieux comprendre les enjeux, liste quelques structures vers lesquelles se tourner pour être accompagné, ainsi que les outils disponibles et des exemples de destinations engagées dans des démarches concrètes.

A partager sur les réseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.

MERCI !

Nous avons bien enregistré votre demande d’inscription à la newsletter

Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.