« Le tourisme de demain : résilient, bienveillant et bas carbone »
« Une participation à la restauration de la biodiversité »
« Un tourisme qui contribue à la lutte contre les changements climatiques »
« Un outil pour faire évoluer durablement les mentalités »

Vacances d’été : les départements ruraux dans les starting-blocks

Balle de foin paysage rural

Les destinations rurales présentent des atouts indéniables pour attirer la venue de touristes français cet été : de grands espaces avec une faible densité de population, une circulation réduite du virus, une majorité d’hébergements de petite capacité avec une volonté de garantir le respect des règles sanitaires, un accès relativement rapide pour les clientèles urbaines, une structuration opérationnelle des restaurants à emporter et des livraisons de producteurs locaux… Le court séjour en territoire rural pourrait bien prendre le pas sur les longues vacances à la mer pour ces vacances estivales. Les destinations de la Lozère, de la Creuse et de la Nièvre nous expliquent comment ils souhaitent saisir cette opportunité pour revenir sur le devant de la page et promouvoir leurs points forts. Un nouveau modèle semble émerger qui gagnerait à repenser l’aménagement de ces territoires à travers le prisme du tourisme local.

Temps de lecture de l’article : 5 minutes

A partager sur les réseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur google
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.