« Le tourisme de demain : résilient, bienveillant et bas carbone »
« Une participation à la restauration de la biodiversité »
« Un tourisme qui contribue à la lutte contre les changements climatiques »
« Un outil pour faire évoluer durablement les mentalités »

Le tourisme de la dernière chance : cas du glacier Montenvers-Mer De Glace à Chamonix

Tourisme de la dernière chance au glacier du Montenvers-Mer-de-Glace

Article académique publié dans la revue scientifique internationale Tourism Geographies en octobre 2020 par Emmanuel Salim et Ludovic Ravanel (respectivement doctorant et chercheur au laboratoire EDYTEM – Environnements, Dynamiques, Territoires de la Montagne de l’Université Savoie Mont Blanc). Ce papier porte sur le sujet original du Tourisme de la Dernière Chance, lorsque visiter un site naturel avant sa disparition constitue l’une des motivations principales du visiteur.


Cet article fonde son terrain d’étude sur le glacier de Montenvers-Mer de Glace (Chamonix-Mont-Blanc, Haute-Savoie), reconnu comme étant le glacier le plus visité de France et dont la fonte est rapide et remarquable.  A noter qu’il s’agit de la première étude conduite sur l’impact de la fonte des glaciers sur les motivations des visiteurs sur le terrain des Alpes européennes.

 

L’article propose 3 objectifs de contribution à la recherche en géographie :

1. Confirmer le fait que les glaciers alpins soient en voie de disparition, et donc que l’opportunité de les voir se raréfie, constitue l’une des motivations du visiteur.

 

2. Explorer les différentes dimensions des motivations qui façonnent le Tourisme de la Dernière Chance.
Parmi d’autres motivations comme l’environnement naturel ou la notoriété, les chercheurs ont identifié 4 facteurs qui structurent le Tourisme de la Dernière Chance : l’observation, la compréhension, le sentiment d’urgence, être témoin de changements environnementaux majeurs.

 

3. Etudier la relation entre le Tourisme de la Dernière Chance et la dissonance cognitive
Les chercheurs s’interrogent ici sur un paradoxe évident, le tourisme de la dernière chance est une opportunité de développement d’un site naturel tout autant qu’un danger pour la préservation de ce site déjà en souffrance. Et cette étude rapporte un constat surprenant mais bien connu : plus les visiteurs sont avertis des effets du changement climatique, plus forte est leur propension à visiter, avant qu’il ne soit trop tard, un site naturel en déclin. On assiste-là au phénomène de dissonance cognitive largement étudié en psychologie sociale qui met en exergue la contradiction parfois inconsciente entre les attitudes (ce qui est défendu, ce qui est aimé par l’individu) et le comportement (la façon dont agit réellement l’individu).

 

L’ensemble des résultats qui sont à découvrir dans cette recherche rend compte du pouvoir attractif des glaciers qui sont un exemple concret des effets du changement climatique.

Les acteurs touristiques ont donc un rôle de sensibilisation clé à jouer, comme dans le cas de Montenvers-Mer-de-Glace où ont déjà été mises en place plusieurs actions : des panneaux indiquant la position du glacier au fil des années, un centre d’interprétation, des photos et panneaux d’information disséminés sur le site et enfin un glaciologue présent les trois mois d’été pour informer les visiteurs des évolutions du glacier. La Compagnie du Mont Blanc assure avoir d’autres projets au chaud.

 

Cet article encourage à pousser les recherches encore plus loin : est-ce que la visite d’un glacier en disparition favorise une prise de conscience des enjeux du changement climatique et, à posteriori, engage un comportement pro-environnemental ?

A partager sur les réseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur google
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.
A lire également
Santé

Tourisme post-covid

La crise sanitaire que nous traversons laisse indubitablement des traces sur notre société mondialisée, le secteur du tourisme est particulièrement touché. Certes, les moyens alloués

Lire la suite »
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.

MERCI !

Nous avons bien enregistré votre demande d’inscription à la newsletter

Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.