« Le tourisme de demain : résilient, bienveillant et bas carbone »
« Une participation à la restauration de la biodiversité »
« Un tourisme qui contribue à la lutte contre les changements climatiques »
« Un outil pour faire évoluer durablement les mentalités »

Maïwen Tanon, directrice adjointe de Calvados Attractivité présente le projet de mise en tourisme du porte de pêche de Port-en-Bessin-Huppain

Maiwen Tanon Calvados Attractivité
Port-en-Bessin-Huppain est un charmant port de pêche « artisanale » situé sur la côté normande, dans le Calvados. Nichée entre les plages du débarquement, la cité portaise est animée par le va-et-vient des chalutiers, le retour des marins, les locaux et touristes qui flânent sur les quais… Conscient de ces atouts patrimoniaux bien vivants, le Conseil Départemental a récemment conduit une étude pour définir le potentiel de développement touristique du port et de son activité de pêche. Maïwen Tanon revient sur les objectifs et enjeux de ce projet.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Directrice Adjointe de Calvados Attractivité, j’ai notamment en charge le pôle Ingénierie qui a pour mission principale l’accompagnement des porteurs de projets privés et publics.

 

Port-en-Bessin-Huppain s’affiche comme le premier port de pêche du Calvados, avec la pêche artisanale comme première activité économique de la ville. Pouvez-vous préciser quel est le contexte économique de la ville et pour quelles raisons vous vous êtes récemment « lancés » dans une stratégie touristique ?

Port-en-Bessin-Huppain est un territoire résolument tourné vers la mer et qui a de nombreux atouts à valoriser : un port de pêche, des infrastructures, un charme authentique, un patrimoine historique, une vue imprenable. Les activités maritimes, halieutiques, touristiques qui en découlent, méritent d’être développées.
C’est sur la base de ces atouts et d’une volonté des partenaires locaux de travailler ensemble et d’écrire quelque chose de commun, que le Conseil Départemental, propriétaire du port, a initié une démarche de réflexion sur le potentiel de développement touristique de la commune autour des activités liées à la pêche.
Chacun des partenaires (Conseil Départemental du Calvados, CCI Caen Normandie, Copeport, commune de Port-en-Bessin-Huppain, Bayeux Intercom) est impliqué dans le projet et a un intérêt à ce que celui-ci aboutisse.

 

Quels sont les enjeux principaux auxquels devra répondre la stratégie touristique ?

La stratégie touristique devra permettre d’affirmer un positionnement fort, de valoriser les ressources marines, les métiers et savoir-faire de la filière pêche, proposer des animations en dehors de la saison touristique, créer du lien avec les locaux, mettre en lumière le patrimoine local, d’encourager un développement et une qualification de l’offre touristique plus en lien avec les nouvelles attentes des clientèles. Cette stratégie touristique contribuera à développer l’attractivité économique et résidentielle du territoire.

 

Quel rôle le Département a-t-il joué dans la stratégie touristique de Port-en-Bessin-Huppain ? Le projet touristique a-t-il permis de fédérer les différents acteurs en présence ?

Le Département, initiateur de la réflexion, a également mis à disposition son Agence d’Attractivité qui a joué un rôle d’ensemblier, et poursuit son implication en maintenant une dynamique de travail. Les partenaires du projet se réunissent régulièrement pour faire le point sur l’avancement des différentes actions issues de la stratégie.

 

Quels sont les éléments clés de la stratégie qui ont retenu la priorité du Département ?

Il fallait que la stratégie proposée soit en cohérence avec les politiques territoriales, et qu’elle soit porteuse d’un message clair et simple : une promesse qui se veut réelle, authentique et de qualité, qui s’appuie sur une identité forte pour une expérience réussie.

 

En quoi les produits de la mer et le savoir-faire artisanal sont-ils source d’intérêt touristique à l’échelle de votre territoire ?

L’intérêt pour la découverte des métiers notamment artisanaux ou des procédés de fabrication est un phénomène que nous observons déjà depuis quelques années dans d’autres domaines que celui de la pêche, notamment au niveau de la gastronomie : découverte de la ferme, de la fabrication du fromage ou du calvados… Le Calvados est un territoire qui a la chance d’avoir plus de 120Km de côtes et des produits phares tels que la coquille Saint-Jacques ou les huitres qui sont très demandés et appréciés des touristes.

 

Il est vrai que les savoir-faire et l’artisanat suscitent un intérêt de plus en plus grand, auprès des visiteurs notamment. Quels sont les publics ciblés par votre stratégie touristique ?

Les familles, couples, séniors…individuels ou groupes… Les cibles visées sont : les découvreurs, les passionnés, les amoureux, ceux qui ont envie de s’évader quelques heures, de construire des souvenirs, de partager des instants de bonheur…

 

La mixité d’usage ou la cohabitation des publics est un enjeu récurrent, notamment pour le tourisme de découverte économique. Comment envisagez-vous la cohabitation des usages liés à la pêche et ceux du tourisme ?

Il y a un vrai travail de co-construction à faire avec les acteurs économiques qui ont été impliqués dans les ateliers de réflexion pour faire remonter leurs problématiques et leurs besoins. Certaines études techniques plus spécifiques doivent être réalisées pour retravailler la gestion des flux (personnes, voitures, vélos, camions…) sur la commune afin d’assurer à chacun une continuité d’activité et un parcours sécurisé.

 

De quelle façon la stratégie touristique participe-t-elle à la transition de votre territoire ?

La stratégie envisagée pour ce port de pêche est clairement orientée vers un tourisme plus durable : qui prend en compte à la fois le bien-être et l’amélioration du quotidien des habitants, mais aussi le contexte économique et social du territoire. Le travail collaboratif mené pourra être répliqué ailleurs sur le territoire afin d’assurer systématique une meilleure prise en compte du contexte et des besoins locaux.

A partager sur les réseaux sociaux :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.
A lire également
Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.

MERCI !

Nous avons bien enregistré votre demande d’inscription à la newsletter

Envie de recevoir l’actualité du tourisme en transition ? C’est simple, il suffit de remplir ce formulaire.